Retour

ARTHROSE │ Non, votre chat ne vous dit pas toujours là où ça fait mal!

Flair animal / Santé / Mieux-être / ARTHROSE │ Non, votre chat ne vous dit pas toujours là où ça fait mal!

Beaucoup de nos animaux, chiens et chats, souffrent en silence. L’arthrose est souvent silencieuse et sous-diagnostiqué parce que nous avons de la difficulté à reconnaître les comportements associés à la douleur, chez nos compagnons.

Si on s’attarde aux chats, il faut savoir que ceux-ci souffrent surtout d’arthrose primaire, qui se développe en raison de « l’usure » des articulations. En somme, ce sont des bobos de vieux chats, mais qui pourrait aussi se développer à la suite d’une maladie articulaire sous-jacente, comme la dysplasie de la hanche, ou d’une blessure articulaire, comme une fracture ou une luxation.

Statistiques

Selon des études récentes, 90 % des chats de plus de 12 ans présentent une arthrose à la radiographie, alors que seulement 4 % avaient une mention de problèmes de mobilité dans leur dossier médical. Au total, c’est 40 % de tous les félins qui présentent des signes cliniques de douleur liée à l’arthrose.

Ça se manifeste comment?

Les chats sont champions pour cacher leur douleur, qui se manifestera plutôt par des changements dans leur mobilité et leur niveau d’activité. Si votre chat à mal aux articulations, il ne criera pas de douleur, sachez-le. En consultation, les gens parlent souvent de comportements nouveaux ou changés, pour expliquer leurs inquiétudes. Un chat qui ne monte plus jamais sur le piano, qui dort plus, qui joue moins, qui se tient à l’écart…  Certains changements dans les comportements de toilettage ou d’habitudes liées à l’utilisation de la litière sont souvent observés et peuvent être confondus avec des problèmes de propreté.   Monter les escaliers plus lentement, une marche a la fois est aussi un signe qu’on peut observer.

Le diagnostic

L’arthrose chez le chat sera diagnostiquée par votre vétérinaire lors de l’examen physique et avec les observations dont vous lui aurez fait part. Avant votre visite chez le vétérinaire, prenez des notes sur les changements de comportements de Minette, faites une petite vidéo si possible. C’est en équipe avec votre équipe vétérinaire que vous trouverez des solutions pour soulager votre chat de ses douleurs devenues chroniques.

Le traitement

Il existe une panoplie d’analgésique qui pourra aider votre animal à couler de vieux jours confortables. L’idée est de l’aider à avoir une meilleure qualité de vie. Votre vétérinaire vous conseillera aussi de garder votre animal à son poids santé et peut-être de faire des aménagements dans votre foyer. Marche d’escalier glissante, tablette trop haute, nourriture en hauteur, litière trop petite ou sur un étage moins accessible… Des petits ajustements qui peuvent faire une différence dans le quotidien de votre félin adoré.

Une note au sujet de la médication

Il n’y avait pas eu de nouvelle classe de médicaments pour gérer la douleur liée à l’arthrose depuis plus de 20 ans en médecine vétérinaire.  Heureusement, cette situation est en train de changer pour les chats. Bientôt (on l’espère) disponible en Amérique du Nord, un nouveau traitement qui intervient dans la régulation de la douleur lors d’ostéo-arthrose. Ce sera une injection mensuelle pour soulager la douleur liée à l’ostéo-arthrose. Comme vétérinaire, j’ai bien hâte de pouvoir offrir ce traitement à mes petits patients !

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.