Retour

Qu’est-ce que devrait manger mon perroquet ?

Flair animal / Santé / Saine Alimentation / Qu’est-ce que devrait manger mon perroquet ?

Nous le savons tous : une bonne alimentation est importante pour le maintien d’une bonne santé. Un apport inadéquat en vitamines ou un excès de gras est tout aussi nuisible aux humains qu’aux oiseaux et peut créer des problèmes de santé à long terme. Malheureusement, il y a encore beaucoup de mésinformation au sujet de la nutrition des perroquets – les recommandations ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 20 ans ! Vous trouverez ci-bas des conseils sur comment offrir une diète équilibrée à votre perroquet. À noter que ces recommandations sont seulement valables pour les psittaciformes, soit la grande famille des perroquets, ce qui inclue les perruches, touis, conures, caïques, cacatoès, amazones, etc. Pour les passériformes (canaris, pinsons), columbiformes (colombes, pigeons) et oiseaux de basse-cour (poules, canards), ceci n’est pas applicable car ils ont des besoins nutritionnels différents. À noter également que certains psittacidés comme les loris et les éclectus ont également des besoins alimentaires différents, même s’ils font partie de la famille des perroquets.

De la moulée de qualité

La moulée, sous forme de granulés, devrait constituer la majeure partie de leur alimentation. Quand on parle de moulée, on veut dire un aliment uniforme, fait spécifiquement pour les perroquets, que l’oiseau ne pourra pas trier. Les mélanges de graines, ou de fruits séchés et de graines, ne remplacent donc pas la moulée. Si votre oiseau n’a jamais mangé de moulée, cela pourrait lui prenne du temps avant de s’y intéresser. Ne désespérez pas ! Il existe plusieurs trucs et astuces pour faciliter l’introduction de la moulée, mais malgré tout il est souvent normal que cela prenne du temps.

Des légumes, des fruits et de la nourriture de table

Des légumes et fruits variés devraient être offerts à votre perroquet quotidiennement. Si votre perroquet n’a jamais mangé de légumes, offrez-lui une variété de choix et variez les textures : cuit, cru, en purée, en gros et petits morceaux… encore une fois, cela peut prendre du temps, mais c’est un investissement dans la santé de votre perroquet à long terme. Les légumineuses sont également une excellente source de nutriments.

Vous pouvez partager votre assiette avec votre perroquet, en autant qu’il ne s’y retrouve rien de toxique pour les oiseaux. Informez-vous avant d’offrir quelconque aliment si vous avez un doute; un accident est vite survenu. Les perroquets peuvent manger, en petite quantité, des pâtes, du riz, des patates, etc. Utilisez le gros bon sens ; si vous mangez des patates frites versus une patate douce cuite au four, ce n’est pas la même chose ! On veut éviter la malbouffe, autant pour les humains que pour les oiseaux. Pensez santé !

Des graines

Votre perroquet peut manger des graines, mais cela ne devrait pas représenter la majorité de son alimentation. Quand on parle de graines, on inclut les mélanges de graines vendus en animalerie pour oiseaux, mais aussi les noix pour consommation humaine. Faites attention en particulier aux arachides et aux graines de tournesol ; celles-ci sont très riches en gras, et ne devraient donc être données qu’en récompense. 

En cas de doute, fiez-vous aux recommandations de votre vétérinaire. Il est difficile de généraliser quand on parle d’oiseaux, donc les recommandations ci-haut demeurent sommaires. En résumé, cherchez une moulée de qualité, offrez une variété de légumes et autre nourriture de table, et pensez santé !

Pour plus d’information sur une panoplie de sujets incluant les signes de maladie, les soins de base et l’enrichissement pour les oiseaux, vous pouvez consulter le site de l’AAV (Association of Avian Veterinarians) ci-bas :

https://www.aav.org/page/french-resources

Elle signe ce texte

Dre Gabrielle Coderre-Chabot est vétérinaire à l'Hôpital Vétérinaire Legardeur.