Retour

Quand les dents de bébé de mon chiot ne tombent pas normalement

Flair animal / Santé / Quand les dents de bébé de mon chiot ne tombent pas normalement

Comme les humains, les chiots ont d’abord des dents de bébé (appelées dents décidues ou primaires), puis des dents d’adultes (leur dentition permanente). Ils possèdent en général 28 dents, tandis que les chiens adultes en ont 42. Mais il arrive que les dents primaires ne tombent pas normalement et nuisent aux dents d’adultes. Je vous explique tout ici.

Les chiots naissent sans dents. Lorsqu’ils atteignent trois à six semaines, les dents primaires font leur apparition. Puis, vers trois mois et demi ou quatre mois, leurs dents d’adulte commencent à pousser. La majorité des chiens adultes possède une dentition complète vers six ou sept mois.    Cependant, bien avant que ces dents apparaissent en perçant la gencive, elles restent enfouies à l’intérieur. On les appelle alors des « bourgeons dentaires ». En poussant sur la gencive pour croître, les dents d’adulte font pression sur les racines des dents de bébé afin de les résorber. Sans racine pour les tenir, les dents de bébé finissent par tomber. Il n’est d’ailleurs pas rare que certains propriétaires les trouvent sur le sol. D’autres fois, les chiots les avalent sans même qu’on le remarque. Comme chez l’humain, la percée des dents peut être douloureuse chez les chiots. Ceux-ci bavent alors davantage et mâchouillent tout ce qui leur tombe sous la dent (excusez le petit jeu de mots!).

Les dents persistantes et leur conséquence

Lorsqu’une dent de lait est encore présente quand la dent adulte fait son apparition, on parle de « dent persistante ». Cette situation n’est pas souhaitable, car la dent décidue et sa racine occupent alors la place de la dent adulte, ce qui force celle-ci à faire irruption dans une position anormale. Il en résulte :

  • un manque d’espace sur les gencives ;
  • de possibles contacts entre les dents ;
  • de la douleur si la dent anormalement positionnée perce des tissus (une canine du bas pourrait percer le palais) ;
  • de la malocclusion (c’est-à-dire des mâchoires qui ferment mal) ;
  • et un plus grand risque de maladie parodontale.  

À cette longue liste s’ajoute un risque important de friction entre les dents amenant de l’usure anormale, des pulpites et de potentielles fractures. 

Parfois, la dent persistante peut aussi forcer la dent d’adulte à trop pousser à l’intérieur de la bouche. La dent d’adulte peut alors perforer les tissus mous et nuire à la croissance de la mâchoire. Le chien peut alors avoir de la difficulté à mastiquer et ressentir de la douleur. 

Les dents décidues retenues le plus fréquemment sont les canines d’en haut et d’en bas (maxillaires et mandibulaires) ainsi que les incisives. Cependant, toutes les dents décidues telles que les prémolaires et les molaires peuvent aussi être retenues. Les petites races de chiens sont les plus touchées par ce phénomène. 

Que faire si vous constatez une dent de lait retenue dans la bouche de votre chiot?

Si vous observez qu’une dent de lait est retenue dans la bouche de votre chiot, consultez immédiatement votre vétérinaire. Pour donner un maximum de chance à la dent d’adulte de pousser à la bonne place, les dents décidues retenues devront être retirées rapidement. Nous vous déconseillons d’attendre que votre chien soit stérilisé pour faire en même temps extraire les dents décidues. Il sera en effet trop tard pour que la dent d’adulte se replace d’elle-même, sa croissance étant terminée. Vous devrez alors la faire extraire, avoir recours à un traitement d’orthodontie ou laisser votre chien vivre de nombreuses années avec une douleur chronique.

En conclusion, les extractions dentaires des dents décidues doivent être effectuées avec précaution. Les racines étant très longues (souvent plus longues que la couronne qui est la partie visible de la dent), elles s’enfoncent profondément dans la gencive. Le vétérinaire devra tout d’abord prendre des radiographies dentaires afin d’évaluer la position intérieure de la racine et les précautions à prendre pour éviter d’endommager la dent d’adulte. Ensuite, il effectuera l’opération sous anesthésie générale. Dans tous les cas, son objectif d’éviter au chien de ressentir de la douleur et de préserver une dent d’adulte dont l’animal se servira toute sa vie.

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.