Retour

Propriétaire responsable : petit guide pour les adoptants d’animaux de compagnie

Flair animal / Famille / Adoption / Propriétaire responsable : petit guide pour les adoptants d’animaux de compagnie

Devenir propriétaire d’un animal de compagnie pour la première fois est une expérience excitante et gratifiante. Mais pour préserver la santé et le bonheur de votre nouveau compagnon, qu’il soit à plumes ou à poils, vous devez vous acquitter d’obligations et de responsabilités importantes. Voici quelques conseils qui vous y aideront. En étant bien préparé, vous accueillerez ainsi votre nouvel ami de la meilleure façon.

01

Choisissez l’animal le mieux adapté à votre mode de vie

La première étape, et la plus importante, pour devenir un propriétaire d’animal de compagnie responsable est de choisir un compagnon qui correspond à vos goûts et à votre mode de vie. Vous devrez ainsi tenir compte des éléments suivants :

  • Taille et race de l’animal : a-t-il besoin d’être souvent toiletté ? A-t-il besoin de beaucoup d’espace ? Tous ces éléments varient d’une race à souvent d’une taille de chien à l’autre. 
  • Niveau d’activité : a-t-il besoin de beaucoup d’exercice ? Si certains animaux sont plus sédentaires et n’ont pas besoin de beaucoup sortir, d’autres sont au contraire très actifs.
  • Allergies : assurez-vous que personne dans votre foyer n’est allergique à l’animal que vous avez choisi.
  • Durée de vie : un chien vit en moyenne dix ans, un chat quinze ans. Soyez prêt à assumer l’engagement permanent qu’exige la possession d’un animal de compagnie.

Bref, informez-vous bien avant de faire un choix !

02

Préparez-vous à l’accueillir

Prenez le temps de faire vos devoirs et de vous préparer avant de ramener votre nouvel ami chez vous. 

  • Renseignez-vous sur ses besoins : de quels soins spécifiques votre animal aura-t-il besoin ?   Un lapin par exemple, pourrait avoir besoin de voir le vétérinaire pour la taille régulière de ses dents. Un lézard aura besoin d’un environnement dont la température devra être rigoureusement contrôlée. De combien d’heures d’exercice et de socialisation mon compagnon aura besoin ?
  • Sécurisez votre maison : votre maison doit pouvoir accueillir votre nouveau protégé dans un environnement invitant et sécuritaire. Vérifiez qu’il n’y a pas d’objets, de plantes (lien vers l’article à ce sujet) ou de matériaux nocifs pour votre animal dans votre demeure.  

Procurez-vous tout ce dont il aura besoin : nourriture, litière, jouets, produits de toilettage, boîte ou habitat approprié…

03

Planifiez des rendez-vous chez le vétérinaire

Être un propriétaire responsable consiste aussi à lui fournir à son animal tous les soins vétérinaires dont il a besoin. Planifiez un premier examen en établissement vétérinaire et mettez en place avec votre vétérinaire un programme de soins préventifs comprenant :

  • Des vaccins : vaccinez votre compagnon aussi souvent que nécessaire pour qu’il reste en bonne santé.
  • Le contrôle des parasites : utilisez régulièrement des médicaments contre les puces, les tiques et les parasites internes.
  • Demandez à votre vétérinaire quel est le meilleur moment pour faire stériliser votre protégé.

04

Choisissez une bonne alimentation

Une bonne alimentation est essentielle à la santé et à la longévité de votre animal. Pour choisir un régime adapté à son espèce, à son âge et à ses besoins particuliers, consultez votre vétérinaire. Aussi, afin de l’aider à maintenir un poids santé, suivez les recommandations de votre vétérinaire et contrôlez les portions que vous donnez à votre ami poilu ou à plumes.

05

Socialisez-le

Il est important de bien socialiser votre protégé et de lui apprendre certaines notions de dressage en utilisant le renforcement positif, en particulier s’il s’agit d’un chien. Investissez temps et efforts dans :

  • La socialisation de votre compagnon à quatre pattes : exposez-le à des personnes, des animaux et des environnements différents pour éviter qu’il ne développe des problèmes de peur ou d’agressivité.  Les expériences qu’il vivra devront être agréables pour lui.  
  • Le dressage de base : enseignez à votre chien les ordres de base (assis, coucher, viens…) et instaurez dès le départ de bonnes habitudes comportementales.

06

Faites-le bouger !

Les animaux de compagnie doivent être stimulés mentalement et physiquement pour s’épanouir. Passez du temps à jouer et à faire de l’exercice tous les jours avec lui pour éviter qu’il s’ennuie. Du même coup, vous réduirez le risque de problèmes de comportement. Les casse-têtes et les jouets interactifs peuvent aussi stimuler le mental de votre compagnon.

07

Donnez-lui les soins d’hygiène adéquats

Pour le confort et le bien-être de votre animal, il est essentiel de le toiletter et de le nettoyer régulièrement. Si nécessaire, lavez-le, coupez-lui les griffes et brossez-lui les dents pour que sa bouche reste en bonne santé.

08

Prévoyez un budget approprié

Avoir un animal de compagnie entraîne des obligations financières. Prévoyez dans votre budget les frais de nourriture, de soins vétérinaires, de toilettage ainsi que les imprévus (factures médicales par exemple). En vous préparant financièrement, vous serez sûr que votre nouvel ami reçoit tous les soins dont il a besoin.  Les assurances, pour les espèces qui peuvent en bénéficier, sont réellement un choix à considérer.

Comme vous pouvez le constater, devenir propriétaire d’un animal demande d’être bien renseigné et bien préparé. Car il ne faut pas oublier : un animal, c’est pour la vie ! Si vous n’êtes pas prêt à vous acquitter des obligations et responsabilités mentionnées ci-dessus, peut-être devriez-vous faire une croix sur votre projet d’avoir un compagnon à poils ou à plumes ou le repousser un peu. Mais si, après avoir mûrement réfléchi, vous êtes sûr de faire le bon choix et de pouvoir devenir un propriétaire responsable, lancez-vous ! Vous ne le regretterez pas. Vivre avec un animal apporte tant de joies et de découvertes !

Elle signe ce texte

Lima Wazi est réceptionniste à l’Hôpital vétérinaire de Montréal. Elle a rédigé ce texte sous la supervision de Dre Evelyne Joubert, m.v.