Retour

10 règles de l’étiquette au parc à chiens

Flair animal / Art de vivre / Activités / 10 règles de l’étiquette au parc à chiens

J’aime profiter du parc à chiens en compagnie de Coby, mon gros chien de 80lbs, âgé de 18 mois. Cela lui permet de se dépenser physiquement. De plus, il profite de ses copains poilus et toute cette activité lui permet d’être plus calme à la maison. Quand je ne suis pas disponible, on alterne: mes adolescents y vont avec Coby. Heureusement, la plupart des propriétaires et des chiens qui profitent aussi du parc sont d’agréable compagnie. La plupart, dis-je, puisqu’il me semble que certaines règles de base devraient être respectées par tous, pour le bien-être de la communauté du parc à chiens.

Voici 10 règles pour ceux et celles qui fréquentent les parcs à chiens.

01. On ramasse les selles de son chien. Si le petit distributeur à sacs gratuits est vide, ce n’est pas un prétexte pour laisser les excréments au sol. Vous devez emmener vos sacs : le distributeur n’est pas là pour que chacun s’en prenne une réserve pour apporter à la maison, mais bien pour dépanner si l’on avait exceptionnellement oublié d’en glisser un ou deux dans notre poche.

02. On surveille son chien. On ne passe pas son temps sur son cellulaire : il faut porter attention au comportement de son animal et s’assurer qu’il agit correctement avec les autres chiens. S’il ne joue pas agréablement, monte les copains, mord les queues, joue avec trop de vigueur avec un chiot ou un chien de petite taille, jappe très fort… peu importe, on intervient!Si le parc à chien est situé dans un secteur résidentiel: on se rappelle d’être courtois avec les voisins du parc à chiens.

03. On s’assure que les vaccins de Toutou sont à jour. Pour le bien-être de tous les chiens qui fréquentent l’endroit, on s’assure que notre chien est correctement vacciné, y compris pour la toux de chenil. C’est une affection respiratoire très contagieuse qui peut se propager rapidement auprès de ses compagnons de jeu.

04. On s’assure que les vermifuges de Toutou sont à jour. Certains parasites pondent des œufs qui dans les selles restent au sol. Ceux-ci sont susceptibles, pendant des années, de se transmettre à d’autres chiens. Il faut aussi protéger votre animal contre les tiques et les puces. Ce n’est pas plaisant d’imaginer tout ce que toutou peut attraper aux contacts d’autres chiens, s’ils ne sont pas adéquatement protégés.

05. On n’y emmène pas de jeunes enfants. Malheureusement, le parc à chiens n’est pas un endroit pour les jeunes enfants, en particulier s’ils ont peur des autres chiens. Le parc à chiens est un espace commun où nos toutous peuvent se laisser aller et lâcher leur fou, courir en toute liberté. Maladroits et excités, les chiens pourraient bousculer une personne accidentellement, surtout si elle est petite.

06. On laisse sa chienne non stérilisée et en chaleur, à la maison. Elle est aussi fertile quelques jours suivant l’arrêt des saignements, le saviez-vous? De plus, il existe des maladies transmises sexuellement chez nos amis canins.

07. On n’impose pas cette sortie à son chien nerveux. Votre chien est nerveux? Il n’aime pas la compagnie d’autres chiens? Pourquoi lui imposer le parc à chiens? L’expérience devrait être un plaisir pour lui et non une source de stress. Le parc à chiens, voyez-le comme des cours de danse : ce n’est pas un plaisir pour tous.

08. On évite les conflits entre chiens. On ne lance pas de balle ou de bâton si un chien présent en fait la garde comme si c’était la ressource la plus précieuse du monde. Il est inutile de provoquer une bataille, vaut mieux éviter les conflits. Adaptez-vous avec les tempéraments des chiens qui sont présents cette journée-là.

09. On ne joue pas à Dr Google. On évite de prodiguer des conseils aux autres en s’improvisant vétérinaire. Personnellement, j’aime aller au parc à chiens incognito, sans informer qui que ce soit de mon métier, et souvent mes oreilles saignent en entendant les conseils donnés à tout venant. Il y a quelques jours de cela, alors que j’y étais, j’ai entendu quelqu’un recommander avec beaucoup d’assurance à une autre personne de faire couper les oreilles du chiot qu’il prévoit d’acquérir… Heureusement, l’essorillement pour des fins esthétiques sera bientôt interdit au Québec.

10. On ne nourrit pas les chiens des autres sans la permission du propriétaire. Plusieurs chiens ont des allergies, des intolérances ou des restrictions alimentaires : il faut donc éviter de leur donner des gâteries sans demander au préalable la permission aux propriétaires.

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.