Retour

Mon chien tousse… Dois-je paniquer?

Flair animal / Santé / Mon chien tousse… Dois-je paniquer?
chien hiver toux

Dernièrement, une vague médiatique a alertée la population de propriétaires de chiens. Une «mystérieuse» maladie respiratoire ferait des ravages chez nos compagnons à quatre pattes. Aurions-nous affaire à une pandémie canine? Est-ce qu’il y a une «COVID» des chiens ? 

 

Tout d’abord, concentrons-nous sur les faits et penchons-nous objectivement sur le sujet. 

 

Qu’est-ce que le complexe des maladies respiratoires infectieuses canines ? 

 

Chaque année, on peut observer des éclosions de maladies respiratoires dans la population canine. Les chiens vont tousser, devenir amorphes, arrêter de manger, se déshydrater, etc. De multiples virus et bactéries peuvent causer ces symptômes, plusieurs étant déjà bien connus du milieu vétérinaire. 

Bien que la plupart des patients vont bien s’en sortir, parfois, ces infections vont prendre une tournure pour le pire, l’animal va se détériorer et peut même en mourir. On peut comparer cela à la grippe chez les humains. Malheureusement, chaque année, des gens vont décéder de cette maladie. Bien que cette situation reste dramatique, elle n’est pas nouvelle.  

  

Si les maladies respiratoires ne sont pas chose nouvelle, qu’est-ce qui inquiète la communauté vétérinaire alors ? 

 

En Août 2023, en Orégon, environ 200 cas de chiens sont signalés avec des symptômes respiratoires. Jusqu’à là, rien de bien étrange. Toutefois, plusieurs de ces animaux ne semblent pas répondre aussi bien que prévu aux traitements habituellement utilisés dans des cas similaires et, lorsqu’ils sont testés pour les virus et bactéries connues, ils ont des résultats négatifs.  

Une aura de mystère s’installe alors, avons-nous affaire à une nouvelle maladie? Dans les mois qui suivent, un peu partout à travers les États-Unis, de nouveaux cas similaires émergent. Maintenant, on suspecte même des cas au Canada.  

 

Avons-nous affaire à une épidémie ou même une pandémie ? 

 

Pour le moment, nous n’avons aucune preuve d’une véritable épidémie/pandémie. En effet, pour confirmer cela, il nous aurait fallu connaître le nombre de cas habituels de maladies respiratoires canines par année dans les endroits atteints. Nous n’avons pas cette information. De plus, même si nous avions une preuve d’augmentation des cas, il faudrait confirmer que ce n’est pas seulement parce que le nombre de chiens a augmenté.  

 

Avons-nous vraiment affaire à une nouvelle maladie, un nouveau microbe ?  

 

Encore une fois, aucune preuve que oui. Même si les tests habituels reviennent négatifs, nous ne pouvons pas ignorer la possibilité d’avoir des «faux négatifs». À ce jour, malgré beaucoup d’efforts, les laboratoires spécialisés n’ont pas réussi à trouver un nouvel agent infectieux chez les chiens atteints. Nous ne pouvons donc rien conclure.  

 

Quand est-il du Québec ? 

 

Pour le moment, la présence de cas de maladie respiratoire <<mystérieuse>> dans notre province reste anecdotique. On parle de quelques cas rapportés sur les réseaux sociaux et les médias, sans vraiment connaître l’histoire complète des patients et les tests et traitements effectués. Pour replacer les choses en perspective, selon un sondage Léger paru en décembre 2023, commandé par l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, le nombre de chiens au Québec est estimé à 1,2 millions. Nous sommes donc heureusement loin d’une épidémie. 

 

Que doit-on faire alors ? 

 

La communauté de la santé animale se doit tout de même de rester alerte. Un suivi rapproché de la situation est d’effectué, afin de s’assurer que l’on puisse agir adéquatement si besoin. La COVID-19 nous a appris à être vigilants et ne pas se mettre la tête dans le sable lorsque l’on parle de maladies infectieuses. Bref, on ne panique pas, mais on garde l’œil ouvert et on reste proactif!    

 

Les propriétaires de chiens sont tout de même invités à prendre certaines mesures préventives. Nous ferons ici encore un parallèle avec les humains lors de la saison des virus respiratoires : 

 -Si votre chien est malade, il devrait être isolé des autres animaux.  

-Si votre pitou tousse, appeler votre établissement vétérinaire. Ils pourront vous donner des conseils et vous dire si une consultation est nécessaire.  

– Il vaut mieux prévenir que guérir. Il est fortement recommandé de vacciner votre animal contre les maladies respiratoires déjà connues (ex.: Bordetella bronchiseptica, aussi appelée toux de chenil). 

– Il reste nécessaire de faire dépenser l’énergie de votre chien et de lui permettre de socialiser. L’isolation complète n’est pas recommandée. Toutefois, lorsque possible, il est favorable de côtoyer toujours le même groupe de chiens connus.   

– Les animaux dit <<à risques>>, comme les chiots, les patients gériatriques, les individus immuno–compromis (ex.: avec un cancer) ou les animaux brachycéphales (les nez plats!) devraient être entourés de plus de précautions. Consultez votre vétérinaire pour en savoir plus sur leurs besoins particuliers.  

 

Ce dossier est en constante évolution. Si vous voulez suivre de près la situation, le blogue Worms and Germs, publié par le University of Guelph Centre for Public Health & Zoonoses pourrait vous intéresser.  

 

Pour conclure, restons vigilants, mais ne paniquons pas!  

 

Elle signe ce texte

Dre Eve-Lyne Bouchard DMV Présidente de l’Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux (AMVQ) 

 

Références : 

  1. Association des médecins vétérinaires du Québec en pratique des petits animaux, La popularité des chiens et des chats ne fléchit pas au Québec, https://s3.amazonaws.com/static.amvq.qc.ca/sondage/Communique-SondageLeger2023La+popularite_des_chats_et_des_chiens_ne_flechit_pas_au_Quebec.pdf, 13 décembre 2023.  
  1. Weese, Scott, Worms and Germs blog, Update: Canine Infectious Respiratory Disease, https://www.wormsandgermsblog.com/2023/12/articles/animals/dogs/canine-respiratory-disease-outbreak-an-update/, 8 décembre 2023. 
  1. New Hampshire Veterinary Diagnostic Laboratory, Canine Respiratory Outbreak, https://colsa.unh.edu/new-hampshire-veterinary-diagnostic-laboratory/canine-respiratory-outbreak, 21 novembre 2023