Retour

Les alternatives au dégriffage

Flair animal / Famille / Éducation et comportement / Les alternatives au dégriffage

De plus en plus contesté partout dans le monde, le dégriffage chirurgical pourrait bientôt être interdit au Québec, où une pétition émanant de l’Assemblée nationale circule actuellement. On vous explique pourquoi, et comment éviter les coups de griffes malgré tout.

Une chirurgie invasive

Le terme scientifique de dégriffage est l’«onyxectomie». Il s’agit d’une chirurgie par laquelle on ampute l’os et des tendons dans le bout des pattes du chat. On vise ainsi principalement à empêcher l’animal de «faire ses griffes» sur les meubles, les tapis… On veut ainsi éviter qu’il endommage son environnement et parfois aussi nos mains et nos jambes… Cette chirurgie reviendrait, si on voulait faire la comparaison avec l’humain, à  amputer la première phalange de chacun de ses doigts. C’est pourquoi on qualifie le dégriffage de chirurgie invasive.

Des conséquences importantes

Le dégriffage est une procédure qui n’est pas sans conséquence pour votre animal de compagnie. On le sait maintenant, il peut engendrer des douleurs chroniques chez votre chat et des problèmes de comportements liés au fait qu’il ne peut plus exprimer ses agissements naturels de félin. La locomotion de votre chat pourrait se trouver altérée par cette chirurgie. Les chats dégriffés se mettent parfois à marcher sur leurs talons, alors que tout naturellement, ils marchent sur la pointe des pieds. Quant aux problèmes de comportements que cette chirurgie peut générer chez votre compagnon, certains resteront difficiles à gérer, et ce, tout au long de sa vie. De façon générale, on constate que les chats dégriffés mordent davantage. A choisir entre les deux, je préfère encore la griffure à la morsure!

Pourquoi les chats font leurs griffes?

S’étirer, frotter son corps et son visage, et vouloir aiguiser ses griffes sur un tapis ou un sofa est un comportement tout à fait naturel chez les chats. Ils marquent ainsi leur environnement de leurs phéromones, comme poour dire: «Je suis passé par ici. lci, c’est chez moi!» Aussi, lorsqu’ils sautent ou courent dans la maison, les griffes servent à l’équilibre, à l’impulsion et parfois à s’agripper solidement. C’est donc dire, encore une fois, que l’onyxectomie va à l’encontre des comportements normaux de votre chat.

Des solutions?

Il ne s’agit pas ici de culpabiliser qui que ce soit. Le dégriffage a été une chirurgie de routine pendant de nombreuses années, mais maintenant que nous en connaissons les conséquences à long terme, faisons autrement. Si on doit faire un choix pour notre nouveau chaton, il est important de connaître les solutions de remplacement et comment lui enseigner à ne pas faire ses griffes où bon lui semble!

Tailler les griffes

C’est une bonne habitude à prendre! Taillez-les toutes les trois à quatre semaines. Vous devrez peut-être faire celles de devant plus souvent que celles de derrière, puisque ces dernières s’usent davantage. Votre chat résiste? Il faut l’habituer, tout simplement! Commencez par tailler les griffes de votre chaton dès son adoption et utilisez le renforcement positif afin qu’il vive cette expérience de manière agréable, sans l’associer à la peur. Utilisez un tapis de léchage sur lequel vous aurez étendu de la nourriture en conserve; vous pouvez le récompenser en lui donnant une gâterie irrésistible. Le tout est d’associer la taille des griffes à un événement plaisant et, pourquoi pas, gourmand!

Apprendre à griffer

Des accessoires existent afin de permettre à votre chat de faire ses griffes aux bons endroits: des arbres à chats et des poteaux à griffes présentant diverses textures. Il faut installer ces objets dans des endroits que votre chat fréquente. Rien ne sert d’avoir un griffoir dans la salle de fournaise si votre chat n’y va jamais. Il peut préférer une texture à une autre, un griffoir vertical ou horizontal ou, tout simplement, le griffoir qui est dans la salle de séjour plutôt que celui qui est dans une chambre à coucher. Observez votre chat et déplacez le griffoir au besoin. Les chats ont tendance à griffer les objets qui sont dans leur environnement immédiat, à portée de griffes; c’est pourquoi votre sofa est souvent la cible des étirements de Minou!

Petit truc

Vous pouvez rendre vos griffoirs et arbres à chats plus intéressants en les saupoudrant ou en les vaporisant d’herbe à chat! Ou encore vaporiser des phéromones synthétiques sur les meubles ou tout autre endroit où vous ne voulez pas qu’il fasse ses griffes. Ainsi, il préférera les griffoirs.

Paru dans le TV Hebdo du 29 au 4 février 2022. Pour plus d’informations, visitez le site du 7 jours

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.