Retour

Le glaucome, qu’est-ce que c’est au juste ?

Flair animal / Un compagnon en santé / Le glaucome, qu’est-ce que c’est au juste ?

Le glaucome est une maladie oculaire qui se caractérise par une pression trop élevée dans l’œil. C’est une condition douloureuse qui doit être traitée rapidement afin de préserver l’œil et la vision. Mais comment savoir si l’on doit s’inquiéter pour les yeux de pitou ou minou? En général, le glaucome cause un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • Œil rouge
  • Œil fermé (blépharospasme)
  • Pupilles asymétriques (anisocorie, la pupille de l’œil affecté sera dilatée)
  • Voile sur la cornée (œdème cornéen)
  • Œil plus gros (buphtalmie)
  • Perte de vision (cécité)

Le glaucome peut être divisé en deux catégories : le glaucome primaire et le glaucome secondaire. Le glaucome primaire est héréditaire et donc certaines races sont prédisposées, dont l’Épagneul, le Basset, le Beagle et le Caniche miniature. Le glaucome secondaire, quant à lui, est causé par une maladie primaire de l’œil comme une cataracte, une uvéite (inflammation à l’intérieur de l’œil), une luxation du cristallin, une tumeur, etc.

Le diagnostic

Le diagnostic du glaucome s’obtient aisément avec un test qui s’appelle la tonométrie afin de mesurer la pression intra-oculaire. C’est un test rapide qui peut être fait en clinique et qui n’est pas douloureux pour l’animal. Généralement, un seul œil est affecté par le glaucome, mais selon les cas, la maladie peut éventuellement apparaître dans l’autre œil. Un traitement médical doit être débuté rapidement et constitue en l’administration de gouttes ophtalmiques qui permettent de diminuer la pression intra-oculaire. Si une cause primaire peut être mise en lumière, il faut alors l’adresser également. 

Le traitement

Malheureusement, le glaucome est très difficile à gérer médicalement. Éventuellement, la plupart des yeux affectés deviendront aveugles. Lorsque le traitement médical ne suffit plus à contrôler la maladie, le traitement de choix devient alors la chirurgie d’énucléation, qui consiste à retirer l’œil afin qu’il ne cause plus de douleur.

En raison des risques que comporte le glaucome pour votre animal, je vous recommande fortement de consulter votre médecin vétérinaire si vous notez le moindre changement dans l’apparence des yeux de votre poilu. Si votre chien fait partie des races à risque, vous pouvez aussi demander de faire la tonométrie lors de son examen annuel afin de détecter la maladie précocement. 

Elle signe ce texte

Dre Noémie Chassé est médecin vétérinaire et exerce à l’Hôpital vétérinaire Le Gardeur, dans l’équipe de Dre Evelyne Joubert.