Retour

Ce qu’il faut savoir au sujet des puces.

Flair animal / Santé / Ce qu’il faut savoir au sujet des puces.

Les puces préfèrent largement la peau de vos chiens, chats, lapins et autres animaux de compagnie à la vôtre. (Fiou ! Juste à y penser, avouez que vous avez le goût de vous gratter !)  Par contre, vous pourriez être piqué en cas d’infestation majeure. Même si les puces préfèrent nos animaux domestiques, elles n’hésiteront pas à se tourner vers un nouvel hôte, vous! Leurs piqûres se verront sur vos jambes et vos chevilles, surtout si vous êtes allergique à leur salive. L’allergie aux puces est très fréquente. 

Les puces sont de petits insectes qui passent par quatre stades de développement : les œufs, les larves, les pupes (les cocons) et l’âge adulte. Il faut environ un mois pour que la puce passe à travers tous ces stades et puisse se reproduire. Elle pourra pondre plusieurs dizaines d’œufs par jour qui tomberont dans l’environnement. La pupe y survivra plusieurs semaines.  

C’est pourquoi il faudra plusieurs mois de traitement pour venir à bout d’une infestation de puces sur un animal et dans une maison. Vous devrez traiter en même temps tous les animaux vivant sous le même toit. Sinon, si l’un est protégé et l’autre non, il pourra laisser derrière lui des puces itinérantes qui trouveront refuge sur le dos de l’autre !  

Quels sont les symptômes ? 

Une seule piqûre de puce peut être à l’origine de démangeaisons ou de léchage excessif chez un animal allergique, et même d’une infection de peau. Au contraire, un animal non allergique ne démontrera que très peu de symptômes.  

Une seule puce peut mordre plusieurs fois pour se nourrir de sang. Vous pourriez donc observer chez un animal allergique des boutons rouges, des gales ou une perte de poils, même sans jamais avoir vu la puce qui en est responsable. Dans le doute, le mieux serait de faire un traitement à votre compagnon à quatre pattes dès que possible, qu’il se gratte beaucoup ou très peu. Par exemple, si vous observez des symptômes suite à une fugue, à une promenade, ou encore, après avoir rendu visite à un ami poilu, n’hésitez pas à passer à l’action ! 

Quelles sont les maladies que peuvent causer les puces ? 

Les puces adultes se voient à l’œil nu, mais elles se sauvent rapidement si on les expose en écartant les poils. Vous verrez donc plus souvent leurs excréments, qui sont en fait du sang séché en forme de petits points ou en forme de virgules noires. Ces traces deviendront rougeâtres si vous les humectez avec de l’eau. 

Les puces peuvent transmettre des maladies comme des parasites intestinaux ou une bactérie qui attaque le sang chez les chats, laquelle peut être potentiellement mortelle. Il est donc important de prévenir leur apparition avec un produit efficace si votre chat va à l’extérieur.  

Comment traiter une infestation de puces ? 

Il existe divers produits pour traiter une infestation de puces sur un animal. Certains permettent également de traiter indirectement l’environnement et d’éviter ainsi d’avoir à asperger la demeure au complet. L’efficacité des traitements est inégale et leur utilisation dépend de chaque situation. Vous en trouverez en vente libre chez votre vétérinaire ou encore sous prescription médicale. 

Soyez vigilant, car plusieurs produits vendus en animalerie contre les tiques et les puces destinés aux chiens sont très toxiques pour les chats. 

Dans tous les cas, si vous pensez que votre poilu à de nouveaux petits locataires, la meilleure chose à faire est de contacter votre équipe vétérinaire. Elle vous indiquera la marche à suivre pour vous en débarrasser !

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.