Retour

Un nouveau traitement pour les otites externes

Flair animal / Santé / Un nouveau traitement pour les otites externes
otite chien

La science avance et de nouveaux traitements pour soigner les animaux domestiques voient le jour. Cette semaine, nous vous présentons un traitement intéressant permettant de guérir les otites externes du chien. 

 

Comment diagnostiquer une otite externe et quelles sont ses causes ?

Pour diagnostiquer une otite externe, le vétérinaire doit procéder à un examen orthoscopique afin de voir l’étendue de l’infection et vérifier l’intégrité du tympan de l’animal. Il effectue ensuite une cytologie, c’est-à-dire qu’il prélève un échantillon des sécrétions de l’oreille de votre compagnon pour identifier la cause de l’infection. Celle-ci peut être due à des bactéries. Il faut alors déterminer le type dont il s’agit pour savoir si une culture bactérienne est nécessaire. L’infection peut aussi provenir de levures ou de cellules inflammatoires, ou bien d’un mélange des deux.  

 

Le traitement de l’otite externe dépend aussi d’autres critères tels que sa chronicité, le tempérament du chien, et même, son anatomie. Certaines otites externes relèvent en effet de particularités de l’oreille comme une sténose du canal auditif, une masse, un corps étranger logé dans l’oreille, etc. En outre, les chiens qui ont des otites à répétition peuvent les développer en raison d’une cause sous-jacente comme une allergie alimentaire ou environnementale.

Les nouveaux traitements : une à deux applications en clinique

Si une médication topique (soit appliquée directement sur la peau ou sur une muqueuse) est le traitement de choix, plusieurs options sont désormais offertes.

 

Une fiole de médicaments peut ainsi être appliquée sur le chien en établissement vétérinaire. Elle agira durant plusieurs semaines. Il existe deux types de médicaments de ce genre : l’un consiste en une seule application, tandis que l’autre se donne à une semaine d’intervalle. Dans les deux cas, le propriétaire de l’animal n’a rien à faire. Tout se fait en clinique contrairement aux traitements préexistants qui consistaient à mettre quelques gouttes de produit dans l’oreille du chien durant plusieurs jours ainsi qu’à nettoyer fréquemment le conduit auditif. 

 

Avec cette nouvelle génération de traitements, après seulement une ou deux doses, on observe généralement dans les sept jours suivant l’application, une amélioration légère à modérée de l’irritation, de l’enflure et de l’exsudat (sécrétions). Durant un mois, l’évolution se poursuivra jusqu’à la guérison. Il faudra ensuite faire réévaluer l’animal, un mois après l’application de la première dose pour être sûr que tout le canal auditif est en bonne voie de guérison. Il est important que le chien soit réexaminé à la fin du traitement par un vétérinaire, car l’otite doit être guérie jusqu’au tympan. Le canal auditif d’un chien étant profond, il est impossible sans otoscope de visualiser le tympan. Sans réévaluation, les symptômes et la douleur risquent de réapparaître et de laisser croire que le chien souffre d’une nouvelle otite alors qu’il s’agit toujours de la même.



Comment savoir si mon chien a une otite ?

Plusieurs signes peuvent vous aider à repérer une otite chez votre chien :

  • il se secoue la tête ;
  • il a des rougeurs et des sécrétions ;
  • il tient son oreille plus basse que d’habitude ;
  • il pleure ou tente de mordre si vous approchez votre main ou si vous essayez de lui toucher le visage ou l’oreille ;
  • son oreille sent mauvais.

 

Si vous remarquez de tels symptômes, consultez rapidement votre vétérinaire. Il vous proposera des traitements adaptés. 

Elle signe ce texte

Fondatrice du magazine web Flair & Cie, Dre Lucie Hénault est médecin vétérinaire et propriétaire avec 7 associées, de 8 établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal. Dre Hénault est gestionnaire de l’Hôpital vétérinaire de Montréal, à Westmount.