Retour

Maladie hémorragique virale du lapin. Il faut rapidement vacciner Pinpin!

Flair animal / Santé / Maladie hémorragique virale du lapin. Il faut rapidement vacciner Pinpin!

Quelle horreur! La maladie hémorragique du lapin est arrivée au Québec! C’est une bien mauvaise nouvelle pour les lagomorphes domestiques et sauvages (lapins à queue blanche et lièvres d’Amérique) de la belle province. 

Le RAIZO (réseau d’alerte et d’information zoosanitaire) vient d’annoncer la nouvelle à la communauté scientifique, par voie de communiqué.

Oui, c’est arrivé jusqu’à chez nous!

Cette maladie virale, causée par un calicivirus, est endémique en Europe (ça veut dire qu’elle y est omniprésente), en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Cuba et dans certaines portions de l’Asie et de l’Afrique. Malheureusement, le virus a traversé les océans et après le signalement de cas aux États-Unis, la maladie a fait son apparition au Canada.

D’abord détectée en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, nous avons eu la confirmation que la maladie est bel et bien présente au Québec, puisque deux lapins de la région de Montréal en sont décédés, en juillet dernier (2023).

La MHL, qu’est-ce que c’est ?

La maladie hémorragique du lapin est une maladie très contagieuse contre laquelle aucun traitement n’est efficace. Cette maladie est mortelle.

L’infection se propage par contact direct entre les animaux infectés (par les sécrétions des yeux, du nez, ou de la bouche) ou indirect avec de la salive, de l’urine, des excréments, de la litière, de l’eau ou encore des aliments contaminés par le virus. C’est un virus très résistant dans l’environnement.  Même les semelles de souliers et les vêtements peuvent être des vecteurs pour transporter le virus.

Après une période d’incubation variant entre 1 et 3 jours, les lapins atteints par la maladie peuvent démontrer différents signes cliniques : mort subite, fièvre, perte d’appétit, faiblesse, écoulements oculaires (parfois hémorragiques), saignement nasal, atteintes neurologiques et respiratoires, jaunisse, signes digestifs…

Il existe un vaccin

Heureusement, un vaccin contre cette maladie est maintenant disponible au Canada, depuis tout juste un an. Le vaccin est recommandé pour tous les lapins de plus de 10 semaines, même pour ceux qui ne sortent pas à l’extérieur – mais votre lapin devrait profiter des bienfaits d’aller dehors, mais ça, c’est un autre sujet d’article !

Bref, le mot d’ordre est clair : faites vacciner vos lapins !

Elle signe ce texte

Dre Evelyne Joubert est médecin vétérinaire et exerce à l’Hôpital vétérinaire Le Gardeur dont elle est propriétaire-gestionnaire. Dre Joubert est aussi propriétaire avec 7 associées, de 8 autres établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal.