Retour

Vie en clinique. Mieux connaître les jeux de mots vétérinaires !

Flair animal / Faits amusants / Vie en clinique. Mieux connaître les jeux de mots vétérinaires !

En établissement vétérinaire, comme dans tout milieu de travail d’ailleurs, on utilise des mots qui sont très significatifs pour nous mais qui sont « du charabia » pour les gens qui ne sont pas du domaine. 

 

Je me suis amusée à en trouver quelques-uns que voici : 

 

« RAS »

« RAS », qu’on prononce en séparant les lettres donc :  « R » , « A »,  « S » , est un mot qu’on dit assez souvent ! On peut l’utiliser dans plusieurs situations telles que « l’examen de ce chien est RAS, j’ai RAS aux radiographies de cet oiseau, l’urologie est RAS »… C’est un mot que l’on utilise autant à l’oral qu’à l’écrit qui veut tout simplement dire R – rien, A – à S – signaler. RAS, ça veut donc dire qu’il n’y a pas d’anomalie.

 

« Je vais prendre un papillon »

Quand on travaille en établissement de santé (autant humaine que vétérinaire pour cet exemple), il arrive que l’on réponde cela si quelqu’un nous demande ce que nous voulons utiliser pour faire une injection intra-veineuse ou un prélèvement sanguin. Un papillon, c’est une aiguille reliée à deux ailettes de plastique souple (telles des ailes de papillon) et qui est connectée à une petite tubulure. Un papillon fait donc partie du matériel médical de base. 

 

« SOAPER »

C’est quelque chose que l’on fait très souvent dans notre métier.  On fait ça en consultation à longueur de journée bien que ce terme soit généralement plus employé pour les patients hospitalisés. Tiré de l’acronyme SOAP, SOAPER est en fait de faire le SOAP comme tel. Et le SOAP, c’est quoi ?  Le SOAP, c’est faire l’examen d’un animal ainsi que le plan de match vers la prochaine étape.  S = Subjectif, ce sont les valeurs subjectives, Léo est parfaitement réveillé suite à sa chirurgie, la plaie est belle. O = Objectif, ce sont les valeurs objectives, La température rectale de Léo est de 38.1 . A = analyse, on analyse l’évolution du patient, Léo a une évolution post-opératoire tout à fait normale. P = plan, on ré-évalue et modifie au besoin le plan de traitement, Léo peut obtenir son congé avec une prescription d’anti-inflammatoires.

 

« Propofoler »…ou autre variation sur ce thème !

Une chose que j’aime faire en clinique c’est de créer de nouveaux mots. J’adore utiliser le nom des produits et les transformer en verbe 😊.  Ainsi, si je dis : c’est le temps de Propofoler Mina, c’est que je veux dire à ma technicienne qu’elle peut injecter le produit portant le nom de Propofol à Mina. Même chose si je dis : « Il faudrait Dexdomitoriser Belette dans le prochain 10 minutes », c’est qu’il faut lui faire son injection de Dexmedetomidine. 

 

« Veux-tu coucher avec moi ? »

Cette phrase laisse toujours perplexe les nouveaux employés, on peut bien les comprendre ! C’est une phrase qui est utilisée quelques fois par jour par l’équipe qui est en chirurgie. Comme en chirurgie, on doit endormir les animaux (et les réveiller aussi bien sûr !), et qu’ils sont souvent placés en position couchée sur le dos, on emploi « coucher » comme synonyme « d’induire l’anesthésie générale et faire la préparation chirurgicale du patient ».  Ainsi, au lieu de dire « C’est l’heure de faire la chirurgie de Boris, pourrais-tu m’aider à induire son anesthésie et à faire sa préparation chirurgicale? » On va plutôt dire, « C’est le tour de Boris, veux-tu coucher avec moi ? » C’est bien plus rigolo !

Elle signe ce texte

Dre Evelyne Joubert est médecin vétérinaire et exerce à l’Hôpital vétérinaire Le Gardeur dont elle est propriétaire-gestionnaire. Dre Joubert est aussi propriétaire avec 7 associées, de 8 autres établissements vétérinaires dans la grande région de Montréal.